Logo Kanton Bern / Canton de BerneTraditions vivantes du Canton de Berne
  • de
  • fr

Baignade dans l’Aar

Quelques-uns la pratiquent toute l’année ; d’autres dès que l’eau atteint 14° C et tous lorsqu’elle est à 18/19° C. Certains aiment s’y adonner tôt le matin, ceux qui travaillent vers midi, les familles l’après-midi et d’autres, toutes catégories confondues, en début de soirée ou les week-ends. L’activité en question est la baignade dans l’Aar à Berne.

Tout commence dans les deux piscines qui font la joie des baigneurs depuis des générations : le Marzili construit en 1782 et la piscine de Lorraine construite en 1892 (comme piscine scolaire), puis à la plage d’Eichholz. La baignade dans l’Aar se déroule ainsi : on retrouve des amis ou sa famille dans une des piscines. On pose ses vêtements ou on les met dans un petit sac flottant. Puis, on remonte le cours du fleuve à pied en file indienne en discutant et en commentant le déroulement de la saison estivale au bord de l’Aar. De la piscine de Lorraine, on peut aller jusqu’à la passerelle Altenbergsteg, du Marzili jusqu’au pont Schönausteg ou à Eichholz. Une fois que l’on a les pieds dans l’eau et que l’on est prêt mentalement, cela va vite : on s’allonge dans l’eau ou on se jette dedans et on se laisse porter par le courant. Vers la mer ! Par temps calme, on peut entendre la musique de l’Aar : ces galets qui s’entrechoquent sous la force de l’eau et produisent des sons chantants et des murmures envoutants. A Berne, la baignade dans l’Aar est une tradition de longue date et les points d’accès à l’eau sont bien signalés et faciles à utiliser. L’Aar demeure pourtant dangereuse et est réservée aux nageurs et nageuses expérimentés habitués au courant.

Tandis que l’Aar exerçait autrefois une certaine fonction de protection, servait de réservoir d’eau, de source de nourriture et de moyen de transport, elle est aujourd’hui le joyau naturel emblématique de la ville de Berne. Avec ses piscines gratuites d’Eichholz, du Marzili et de la Lorraine, l’Aar représente un lieu de détente important pour la population, tout proche, et contribue largement à la grande qualité de vie bernoise. L’un des facteurs déterminants de la tradition de la baignade dans l’Aar est la pureté de son eau, rarissime même en comparaison mondiale. La plupart des enfants bernois se jettent à l’eau pour la première fois avec leurs parents. Ils attendent ce moment été après été. Lorsqu’il approche, il suscite la joie de toute la famille. Devenus plus grands, les enfants « fous de l’Aar », veulent cependant bien vite y aller « seuls », c’est-à-dire avec des amis. Et ils transmettront sûrement cette tradition à leurs enfants. Pour les Bernois et Bernoises, l’été sans l’Aar ne serait pas l’été... mais une perte de temps !

Lieu: Bern, Muri b. Bern, Bremgarten b. Bern
Région: Berne-Mittelland
Catégorie:Connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers, Pratiques sociales, fêtes et rituels
Institution responsable: Sportamt der Stadt Bern

Cette tradition est également présente sur la «Liste des traditions vivantes en Suisse».
 

 

  • Lire la description détaillée sur la «Liste des traditions vivantes en Suisse»

  • Site internet «Sportamt der Stadt Bern zum Thema Freibad» (seulement en allemand)

  • Émission de la radio bavaroise 23.6.2016: «Schmidt Max schwimmt durch Bern» (seulement en allemand)

Partager